AFFICHECO

Réservé à nos volontaires



AFFICHECO

A propos d'Afficheco

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

CONTEXTE :

  • En France, les logements représentent 25% de la consommation finale énergétique tous secteurs confondus.
  • Le Grenelle de l’Environnement prévoit une réduction de 12% des consommations d’énergie dans les bâtiments résidentiels existants et une limitation à 50 kWh/m2/an d’énergie primaire des consommations dans le neuf (240 kWh/m2/an aujourd’hui).
  • Jusqu’à présent, les efforts ont surtout porté sur l’amélioration de l’isolation des bâtiments et sur l’augmentation du rendement des équipements.

ENJEUX :

  • La plupart des personnes n’ont qu’une idée très vague de leurs consommations domestiques.
  • Fournir aux occupants des informations détaillées sur leurs consommations en temps réel et par poste (chauffage, eau chaude sanitaire, prises de courant) peut constituer un levier important de changement des comportements.
  • Plusieurs études ont déjà été menées, essentiellement à l’étranger, dans l’objectif d’évaluer l’impact de l’affichage sur les consommations d’énergie. Toutes identifient un potentiel (entre 5 % et 20 % d’économie d’énergie) mais elles renseignent souvent mal sur les actions effectivement réalisées et la durabilité des changements de comportement.

 

OBJECTIFS DU PROJET :

 Le projet vise à déterminer l’impact de l’affichage des consommations énergétiques sur les comportements en résidentiel.

Il s’agit d’évaluer le potentiel d’économie d’énergie à court, moyen et long termes induit par l’affichage des consommations par poste en résidentiel.

L’originalité et la force de ce projet au regard des autres expérimentations européennes résident dans le fait que cette étude s’appuie sur des enquêtes sociologiques répétées auprès d’une cinquantaine de foyers équipés d’afficheurs locaux.

Les enquêtes permettront de prendre en compte non seulement les actions réelles immédiates (baisser le chauffage, éteindre les veilles…) et le maintien de ces actions dans le temps mais également d’évaluer l’impact de l’affichage sur des décisions qui se prennent sur une durée plus longue (remplacement d’appareils électroménager par exemple ou encore isolation, changement des huisseries…). Ces éléments ne sont généralement pas pris en compte alors que l’on peut considérer que ce sont des sources non négligeables d’économie d’énergie.